Les 27 et 28 octobre derniers, la délégation du Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) de La Réunion organisait avec la délégation de Mayotte et avec ses partenaires (Centres de gestion de La Réunion et Mayotte et associations des DRH des collectivités de la Réunion et de Mayotte), les 3èmes Rencontres territoriales Ressources Humaines.

Public rencontres RH

Ces rencontres réunissaient les professionnels RH des collectivités réunionnaises et mahoraises ainsi que les élus et directions générales autour de problématiques et enjeux RH communs aux deux territoires.

Au programme de cette édition : un thème volontariste, des sujets de réflexion et des échanges riches entre professionnels réunionnais, mahorais et métropolitains. Il s’agissait bien de favoriser le partage d’expériences et de nourrir des débats pour permettre de réfléchir à des pistes de solutions pour l’avenir.

Qualité de vie au travail, dialogue social, maîtrise de la masse salariale, parcours d’insertion des emplois aidés : quels leviers d’action, quelles perspectives d’avenir pour la fonction RH à la Réunion et à Mayotte ? Pour répondre à ces questions, un panel de praticiens s’est succédé au micro pour apporter leurs témoignages sur des pratiques parfois innovantes en matière de politique RH.

C’est le cas par exemple à Saint Joseph avec le dispositif « Village bougé jeunesse » qui accompagne et responsabilise les jeunes sous contrat d’avenir dans leur projet de formation et d’insertion. Autre exemple : celui de la Ville de Clermont Ferrand qui a créé un agenda social, outil original et document de synthèse qui fixe l’ensemble des orientations en matière RH, dresse la feuille de route de la DRH et identifie les besoins en formation et les axes d’amélioration des conditions de travail.

D’autres retours d’expérience tout aussi intéressants ont été apportés par les communes de Petite-Ile, le Port, Saint Leu, Tampon, Saint Pierre, Nantes, Montreuil et Mamoudzou. Tous les intervenants se sont accordés à dire que la fonction RH était plus que jamais au cœur d’enjeux fondamentaux pour l’équilibre social et sociétal d’aujourd’hui et de demain.

Des élus de la Réunion et de Mayotte se sont également exprimés sur les perspectives d’avenir de la fonction RH dans la logique d’accompagnement du développement du territoire souhaité par les politiques.

Sur la question de la qualité de vie au travail, le Centre de Gestion a exposé sa vision de la prévention des risques psycho-sociaux qui est devenu un enjeu essentiel dans la gestion des ressources humaines : souffrance au travail, stress et autre état d’anxiété sont autant de causes d’absentéisme qui doivent être repérées et prises en considération par les employeurs. Une démarche de qualité de vie au travail n’est donc pas un luxe quand on connaît les conséquences de l’absentéisme sur le fonctionnement des collectivités et sur leurs finances. Le CDG prône une logique de prévention et rappelle son rôle essentiel dans l’accompagnement des communes.

L’équilibre entre maîtrise budgétaire et gestion des ressources humaines est un combat permanent. Ces rencontres ont mis en exergue la convergence de tous les points de vue vers une volonté d’accompagner les agents en matière de formation, d’insertion et d’amélioration des conditions de travail.

 

Patricia Assoune Henri Nicole

Mario Moreau Délégué CNFPT

Viviane Malet aux rencontres RH

Michèle Chaumeau rencontres RH

Table ronde rencontres RH

Elus rencontres RH