Le décret n°2020-1134 du 15 septembre 2020 adapte temporairement certaines épreuves d’admission de certains concours et examens professionnels.

Le décret du 15 septembre prévoit plusieurs adaptations pour les opérations organisées par les CDG :

📍 Concours de directeur de police municipale, suppression de l’épreuve orale obligatoire de langue vivante pour les candidats du concours externe et l’épreuve facultative de langue vivante pour les candidats du concours interne. S’agissant de l’épreuve orale obligatoire de langue vivante, son coefficient (de 1) est reporté sur l’épreuve d’admission d’entretien et le porte ainsi de 5 à 6 pour respecter l’équilibre des coefficients entre les épreuves d’admissibilité et les épreuves d’admission.

📍 Concours d’adjoint administratif : suppression pour les trois concours (externe, interne et troisième concours) des épreuves facultatives portant soit sur une langue vivante, soit sur une interrogation orale dans le domaine choisi par le candidat lors de son inscription parmi le droit public, le droit de la famille ou les finances publiques.

📍 Concours d’attaché : suppression de l’épreuve orale obligatoire de langue vivante pour les candidats du concours externe et l’épreuve orale facultative de langue vivante pour les candidats du concours interne et du troisième concours. S’agissant de l’épreuve orale obligatoire de langue vivante, son coefficient (de 1) est reporté sur l’épreuve d’admission d’entretien et le porte ainsi de 4 à 5 pour respecter l’équilibre des coefficients entre les épreuves d’admissibilité et les épreuves d’admission

📍 Concours de chef de service de police municipale : suppression de l’épreuve orale facultative de langue vivante pour les candidats des concours externe et interne

📍 Examen professionnel de chef de service de police municipale : suppression des épreuves facultatives de langue vivante orale et d’épreuves physiques

Lire le décret en ligne :
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042331188/