La Commune de Sainte-Suzanne poursuit ses actions en matière de prévention des risques professionnels.

C’est ainsi, que les 13 et 20 octobre 2016, Elisabeth AVRIL-HOBAYA, conseillère en prévention du CDG, a animé 2 séances traitant des risques liés aux produits chimiques.

Risque chimique ste suzanne1

Service « environnement », ATSEM ou encore agents des piscines : ce sont 75 agents qui ont été sensibilisés à la matière.
L’évaluation du risque reste le point de départ : Qu’est-ce qu’un produit chimique ?, est-il dangereux ?, comment est-il utilisé ?....
Des questions qui se posent quotidiennement sans que l’on y prête vraiment attention.

Les échanges ont été riches, ce qui prouve un réel intérêt à ce genre d’action, qui répond d’ailleurs aux obligations faîtes en matière de santé et sécurité au travail.

Les agents ont ainsi pu, de façon très pragmatique, s’approprier la thématique en se référant aux neuf principes généraux de prévention : éviter le risque d’exposition, remplacer ce qui est dangereux par un produit moins (ou pas) dangereux ou encore porter les bons équipements de protection, ont été les éléments le plus souvent abordés.

La visualisation des différents pictogrammes, et la prise de connaissance des fiches de données de sécurité, ont complété les débats argumentés d’exemples simples.

Eveiller les consciences pour que chacun puisse agir : une des devises que s’est fixée la Commune de Sainte-Suzanne.

Rencontre avec M. AMOURDOM
Directeur des Services Techniques

« A Sainte Suzanne, nous sommes particulièrement sensibles aux conditions de travail de nos agents. Le Maire souhaitait mettre en avant sa volonté de prendre en considération cette problématique. C’est la raison pour laquelle la collectivité a engagé un vaste chantier « sécurité et santé au travail », avec l’accompagnement du Centre de Gestion.

Tout d’abord, nous avons restructuré le service Hygiène, sécurité et Conditions de travail. Les rencontres régulières avec le CDG nous ont permis de dresser un bilan de l’existant, et surtout, de lister des objectifs pour aboutir à des actions concrètes, comme celle-ci.
L’information des agents est primordiale : connaître les risques, connaître ses obligations, comment y faire face, comment se protéger...ce sont autant de questions, qui méritent d’être traitées, pour le bien même des agents.

Nous commençons par une sensibilisation aux risques chimiques, pour la simple et bonne raison, que l’évaluation des risques professionnels faite avec le CDG, a mis en évidence une manipulation quotidienne et générale de cette catégorie de produits. La sensibilisation porte ses fruits car les services ont de bons retours sur la satisfaction des participants.

La collectivité prévoit un programme de sensibilisation qui porte sur d’autres actions, d’autres thèmes. A titre d’exemple, nous allons poursuivre l’évaluation des risques professionnels, affiner le travail sur le port des équipements de protection individuelle, et développer l’information préventive dès le recrutement. »

M. AMOURDOM DST Ste Suzanne